Skip to Main Content
Levi, Ray & Shoup, Inc.

Sélection de bac d’imprimante

Language Options

Pour beaucoup de processus commerciaux, il est nécessaire d’imprimer certains documents sur du papier standard. Quelquefois, les documents doivent aussi être imprimés sur un papier couleur, avec un en-tête pré-imprimé ou sur du papier à lettres de l’entreprise. Sans les documents tels que les manifestes d’expédition et les notes d’envoi, les processus commerciaux sont paralysés. Imprimer à temps, correctement et de manière fiable est un facteur de succès déterminant.

De nos jours, la plupart des périphériques d'impression disposent de plus d’un bac d’entrée dans lequel l’utilisateur peut placer du papier spécial. Cependant, sélectionner le bon bac d’entrée peut s’avérer difficile, surtout lorsque vous êtes en train de modifier votre parc d’imprimantes ou de renouveler vos applications.

Quand il faut un papier différent pour un processus opérationnel, vous pouvez normalement préciser dans l’application source, au niveau de la page, quel format de papier utiliser. Cependant, la sélection du bac n’est pas toujours facile à contrôler car il n’y a pas de standard pour identifier le paramètre de bac d’entrée ou de sortie d’imprimante pour tous les types d’appareil. Chaque fournisseur de matériel informatique fait les choses à sa manière. Il revient donc au pilote d’impression de gérer la sélection des bacs, notamment, par exemple, dans les environnements Windows ou SAP qui utilisent des pilotes spécialement créés pour traiter des demandes d’impression spécifiques.

Printer Command Language (PCL) est un langage de description de page répandu qui tente d’harmoniser ce processus. Pour cela, il permet la sélection de « bac logique » qui indique au périphérique physique quel bac d’entrée utiliser pour un processus d’impression donné (il spécifie aussi le type de bac de sortie du document). Cependant, il est peu probable que les numéros de bacs logiques soient ceux indiqués sur le bac lui-même. Pire encore, tous les fournisseurs et toutes les imprimantes n’utilisent pas les mêmes chiffres logiques. Le PostScript, alternative répandue au PCL, propose une approche similaire pour remédier au problème de la sélection de bac d’imprimante. Malheureusement, il ne propose pas d’amélioration significative quand il s’agit de spécifier les réglages de bac d’imprimante.

Le logiciel de gestion d’output pour entreprise de LRS simplifie la gestion de la sélection des bacs, ce qui vous permet de découpler logiquement les applications métiers des périphériques physiques de votre parc d’imprimantes. Résultat, les applications n’ont plus à se soucier du périphérique de destination finale vers lequel les rapports doivent être envoyés.

Tout d’abord, le logiciel LRS Transform comprend parfaitement toute commande de flux de données utilisée pour sélectionner un bac précis et stocke cette information dans le flux de données d’output. Le logiciel de LRS  vous donne également la possibilité de configurer chaque conversion de chaque périphérique physique (file d’attente du serveur) pour mapper le bon bac d’imprimante physique selon le numéro logique de bac d’entrée défini.

Dans le diagramme ci-dessous figure la liste exhaustive des PDL (langages de description de page) que LRS peut recevoir en input et les divers formats standards qu'il peut produire en output :

LRS Data Transforms for data stream conversion

Par exemple, le logiciel SAP est un système ERP très répandu qui exploite les fonctionnalités de LRS Transform, mais aussi les avantages liés à l’utilisation d’une solution pour entreprise External Output Management telle que le logiciel VPSX/OutputManager.

Sélection de bac avec SAP

Dans un environnement d’application SAP, le format d’output générique SAP (SAPGOF, ou OTF) a une méthode pour désigner les bacs d’entrée et de sortie :

  • TRY01 Bac papier 1
  • TRY02 Bac papier 2
  • TRY03 Bac papier 3
  • TRY04 Bac papier 4
  • TRYMN Alimentation manuelle
  • TRYEN Alimentation enveloppe
  • TRYME Alimentation manuelle enveloppe

En substance, SAP s’appuie sur des pilotes d’impression pour gérer la tâche complexe consistant à associer le numéro logique du bac à celui spécifié dans le flux de données SAPGOF. Cependant, ces pilotes d’impression ne sont pas toujours mis à jour ou précis pour cette instance SAP.

En travaillant avec les données SAPGOF générées par les serveurs d’application SAP, LRS propose de nombreuses conversions OTF2xxx différentes qui produisent de l’output dans tous les formats de langage d’impression standard (par exemple PCL, PostScript, etc.). Cela vous permet de répondre à vos exigences même dans le cas de parcs d’imprimantes hétérogènes : vous pouvez donc associer les bacs logiques aux bacs physiques sans avoir recours aux pilotes spécifiques à SAP.

Les solutions de gestion d’output pour entreprise de LRS vous aident à gérer vos besoins les plus simples comme les plus complexes, ainsi que votre environnement d’impression, sans compromettre votre entreprise !

Comme toujours, si vous avez besoin d’aide ou de conseils lors de l’implémentation de ces solutions, ou pour d’autres changements relatifs à l’impression, n’hésitez pas à contact er votre expert LRS le plus proche. Nous serons ravis de vous aider à construire le filtre requis ou à déterminer la meilleure solution à votre défi d'impression.

Back to Posts