Skip to Main Content
Levi, Ray & Shoup, Inc.

Personal Print Manager: une aide pour le service assistance

Language Options

Soyez honnêtes, cela vous rappelle quelque chose ?

Service assistance, bonjour !

Je dois imprimer des documents et je n’ai pas d’imprimante à mon poste de travail.

Très bien, allez sur le panneau de configuration et sélectionnez Périphériques et imprimantes

Quel panneau de configuration ? Je n’ai qu’un clavier et une souris

C’est une application. Allez sur votre menu Démarrer, tapez « panneau de configuration » et vous le trouverez

Ah, ça y est. Périphériques et imprimantes. C’est bon. Et maintenant ?

Quel est le nom de l’imprimante que vous souhaitez ajouter ?

C’est celle au troisième étage, à côté du bureau de Benny

Hmm. Quel bâtiment ? Oh, attendez. Allez voir quel est le nom de l’imprimante.

<S’ensuit une longue pause. Le technicien du service d’assistance ouvre Candy Crush Saga en attendant.>

Sur l’étiquette de l’imprimante il y a écrit Pr7fHz89q

Hmm. Ça ne ressemble pas à un nom d’imprimante. Mais on ne sait jamais. Tapez ça dans la barre de recherche du panneau de configuration.

<S’ensuit une autre longue pause, ponctuée des sons de Candy Crush en arrière-plan.>

Ça ne trouve rien.

Arghhhhh!


Et que pensez-vous de ce scénario ?


Service assistance, bonjour ! En quoi puis-je vous aider ?

Je dois imprimer des documents et je n’ai pas d’imprimante à mon poste de travail.

Très bien, allez sur le panneau de configuration et sélectionnez Périphériques et imprimantes

Quel panneau de configuration ? Je n’ai qu’un clavier et une souris

Allez sur votre menu Démarrer et tapez « panneau de configuration »

C’est quoi le menu Démarrer ?

C’est l’icône en forme de fenêtre en bas à gauche de votre écran.

Fenêtre ? Mais je ne suis pas sous cette saleté de Windows, j’ai un Mac !

Arghhhhh!


Des situations similaires sont courantes dans un grand nombre d’entreprises. Et plus les entreprises optent pour le self-service ou même le BYOD, plus ce genre de situation se produit.

L’ajout d’imprimantes a toujours posé problème. Il faut que les gens connaissent les informations de l’imprimante afin de l’installer correctement. Les pilotes, les noms, les serveurs, les emplacements, etc., tout cela peut s’avérer ardu. Apple et Microsoft ont simplifié la recherche de périphérique, mais le processus est loin d’être parfait. À moins que les imprimantes et les ordinateurs de bureau ne partagent le même sous-réseau, il est difficile de rechercher les appareils sans l’aide d’un administrateur. Cela est tout particulièrement vrai lorsque les postes de travail Windows, Linux et Mac doivent avoir accès aux mêmes imprimantes.

L’utilisation de plusieurs systèmes d’exploitation au sein d’une même entreprise complique le problème. Les méthodes et les règles d’affectation d’imprimantes diffèrent selon les plateformes, les pilotes sont différents (voire pas utilisés) sur certaines plateformes. Apple et Microsoft commencent à cesser d’utiliser les pilotes, ce qui complique l’impression de bureau en ce qui concerne les bacs et autres options de finition.

Les identifiants utilisateur compliquent encore les choses. Si les utilisateurs apportent leur propre appareil, ils disposent sans doute de leurs identifiants personnels pour accéder à ces périphériques. Comment un administrateur peut-il restreindre ou contrôler leurs impressions ? Comment les procédés de pull printing, omniprésents, peuvent-ils associer chaque utilisateur au travail d’impression qui lui correspond ?

C’est là que LRS entre en scène. Voici comment cela doit se passer :

Service assistance, bonjour !

Je dois imprimer des documents et je n’ai pas d’imprimante.

Aucun problème. Vous voyez l’icône bleue avec une imprimante sur votre bureau ? Cliquez dessus.

C’est fait. Oh, je vois qu’on peut rechercher des imprimantes. Ah.
Il y a une liste de noms. Comment est-ce que je trouve le nom ?

Vous voyez le bouton emplacement à gauche ?      

Je suis au troisième étage du bâtiment Alpha. Je le vois. Oh, il y a un plan ! Ah.
Voilà mon bureau, et l’imprimante apparaît sur le plan ! Je clique juste dessus ?

Oui. C’est tout.

On dirait que ça télécharge un pilote, je ne sais pas ce que c’est. Ça signifie que je suis un passager ?
Waouh, c’est terminé ! Je peux imprimer ?

Allez-y.

Ok, donc je clique sur imprimer. Voilà l’imprimante. C’est parti ! Oh mince. Ce n’est pas le bon document.

Les travaux d’impression sont affichés dans l’assistant d’impression. Il vous suffit de l’annuler.

Waouh, c’est super simple !

En effet.

Personal Print Manager de LRS propose plusieurs fonctionnalités pour l’utilisateur :

  • Contrôle des imprimantes affectées
  • Contrôle des travaux d’impression
  • Contrôle de LRS Secure Scan
  • Contrôle des paramètres d’impression LRS MFPsecure : durée de stockage des travaux d’impression avant impression, et choix des personnes pouvant récupérer les impressions pour l’utilisateur

Possibilité de demander des identifiants professionnels si le périphérique n’est pas contrôlé par l’entreprise

Toutes ces fonctionnalités sont présentées dans une interface utilisateur simple qui est la même que ce soit sous macOS, Windows ou Linux. Nul besoin pour l’utilisateur ou le technicien du service assistance de comprendre l’infrastructure d’impression du système d’exploitation. Tout est géré par LRS Personal Print Manager.

Personal Print Manager vient enrichir la liste croissante des outils d’impression de LRS et est déjà inclus dans votre solution LRS. Si vous êtes déjà client, ce composant est fourni avec la dernière version de notre produit. Il vous suffit d’effectuer la dernière mise à jour dans votre environnement pour en bénéficier.

Si vous n’êtes pas encore client, appelez-nous. Ce n’est qu’un exemple parmi les nombreux outils que nous proposons afin de rendre la gestion d’output plus facile, plus efficace et plus productive.

Back to Posts