Skip to Main Content
Levi, Ray & Shoup, Inc.

Les migrations d’archives legacy et leurs avantages

Language Options

Un grand nombre de projets que nous avons entrepris dans la finance tournent autour de la modernisation, notamment pour les migrations d’archives. L’utilisation continue des systèmes legacy peut s’avérer être un obstacle quand le client désire optimiser son infrastructure informatique. C’est particulièrement vrai pour les environnements qui dépendent d’une flexibilité d’accès à des données hautement confidentielles. Souvent, cela conduit à moderniser l’infrastructure informatique et soit à migrer du mainframe, soit à déplacer certains éléments du mainframe vers des systèmes ouverts. Par ailleurs, le déclassement des systèmes legacy rallonge le processus de plusieurs mois, voire plusieurs années. Cela n’est guère étonnant quand on songe au fait que ces systèmes sont en place depuis des décennies et que les diverses exigences en matière de sécurité ainsi que la gouvernance des données sont à prendre en compte dans cette transition.

Pourquoi déplacer les archives ? Pour deux raisons évidentes : un meilleur accès aux données et la volonté de réduire les dépenses. Dans le même temps, la protection des données est au centre des préoccupations de toute activité en lien avec les informations clients. C’est là que LRS entre en jeu. Notre approche communément appelée « holistique » a ouvert les yeux à un grand nombre de fournisseurs de services financiers et nous a permis de devenir un conseiller digne de confiance et un partenaire récurrent dans les futurs projets de clients.

Prenons un peu de recul et penchons-nous sur le sens du mot holistique. Pour certains, ce n’est qu’un mot à la mode parmi tant d’autres, utilisé aussi souvent que « agilité » ou « fluide ». Mais nous utilisons le mot « holistique » depuis très longtemps afin de nous démarquer des gestions de documents fragmentées ou en silos. Nous avons tendance à ne pas considérer les différentes sources de document, de formats et de destinations comme des îlots d’informations. La gestion d’output holistique cherche à établir un seul type de gestion de documents générés depuis n’importe quelle source, de n’importe quelle origine, et envoyés vers n’importe quel appareil ou plateforme, dans le format qui convient le mieux à l’entreprise.

Quelle application dans la finance ? Nous nous sommes rendu compte que les entreprises de ce secteur disposent d’infrastructures informatiques fragmentées qui sont divisées et gérées par des services différents. Ceux-ci peuvent bénéficier d’une approche plus holistique. Nous essayons de concevoir une solution qui correspond parfaitement aux exigences de l’entreprise. A titre d’exemples, voici trois projets de modernisation dans le secteur de la finance et de la banque, où cette approche holistique a donné d’excellents résultats :

  1. Un pourvoyeur de prêts étudiants cherchait à remplacer sa solution d’archivage legacy et à déplacer plus de 4 millions de rapports stockés sur le mainframe. Le temps manquait, puisque le projet de migration commençait moins de six mois avant un paiement dû pour l’entretien de sa solution de mainframe legacy. Des évaluations initiales ont révélé qu’en plus d’une solution d’archivage mainframe, le client disposait également d’un module d’archive dans son environnement de systèmes ouverts. En mettant en place la solution de LRS PageCenterX, il a pu éviter des millions de dollars de frais d’entretien legacy ainsi que les ressources (par exemple MIPS) mainframe nécessaires à la gestion de millions de rapports sur le mainframe. L’approche holistique de LRS l’a aidé à consolider les documents de l’archive non mainframe en un seul environnement.
  2. Un fournisseur B2B d’informations financières et d’analyse avait le projet d’héberger ses applications mainframe vers un système réparti. Il avait décidé de conserver tous les logiciels et de simplement migrer vers une autre plateforme (une approche souvent appelée « lift and shift »). Au début du projet, LRS s’est concentré sur l’amélioration de l’impression, et non sur les archives de documents, mais nous avons remarqué que nos produits pouvaient gérer de façon centralisée son output de comptabilité fiscale et de rapports sous format papier et électronique. Cette approche consultative a permis au client d’implémenter une solution holistique à la fois pour la gestion d’impression et l’archivage de documents électroniques.
  3. Un fournisseur de services à but non lucratif du secteur de la santé et de la retraite était poussé à réduire ses dépenses de fonctionnement, ce qui l’a amené à se débarrasser de son mainframe. LRS a été contacté afin de superviser le processus de migration de l’archive legacy. Nous avons très vite découvert qu’il travaillait avec cinq solutions de visualisation et d’archivage différentes, et nous lui avons proposé de consolider ses divers équipements de stockage de données en une seule archive PageCenterX. Les avantages monétaires ne semblaient pas évidents, puisque les cinq solutions étaient déjà payées, cependant, une analyse plus poussée a mis au jour de potentielles économies engendrées par une seule solution d’archive. Permettre aux utilisateurs d’accéder aux documents confidentiels et réduire les ressources informatiques dédiées à l’entretien des archives multiples s’avèrent déterminants pour de potentielles économies.

Il n’est pas rare que de grandes entreprises travaillent en silos, parfois à juste titre. LRS ne cherche jamais à brouiller les lignes lorsqu’elles jouent un rôle, mais souvent, ces silos ne font que ralentir les processus opérationnels et augmenter les coûts d’entretien des multiples systèmes et solutions. Par conséquent, dès que nous remarquons que centraliser la gestion d’output présente clairement des avantages, nous le précisons au client.

Comme expliqué dans les exemples cités plus haut, nous sommes réceptifs aux besoins des clients et cherchons à améliorer leurs processus opérationnels. Nous nous employons à présenter une vision holistique de la gestion d’output à ceux qui l’ont compris. Cette approche nous a peu à peu permis de devenir un partenaire de choix, et la relation client se mesure en décennies plutôt qu’en semaines ou mois. Nous nous engageons à améliorer notre entreprise et nos produits, tout comme nos clients, dont la situation change constamment. À mesure qu’ils évoluent, nous sommes là pour observer, écouter et proposer notre aide. Si nous travaillons ensemble, les possibilités sont infinies.


Back to Posts