Skip to Main Content
Levi, Ray & Shoup, Inc.

« Nous ne plaisantons pas »

Language Options

Si votre entreprise a appelé notre assistance ou a accueilli du personnel de LRS sur place cet été, il est possible que vous ayez rencontré l’un de nos stagiaires sans vous rendre compte qu'ils étaient stagiaires. C’est parce qu’ils effectuent les tâches de nos développeurs de gestion d’output pour entreprise (EOM) et des ingénieurs système.

Ou, comme l’a dit Mike Maxfield, responsable de développement produit : « Nous avons jeté ces gars dans la fosse aux lions. Nous ne plaisantons pas. »

Ces « gars » s’appellent Lyric Boone, Alex Cawley, Spencer Lemay, Will Lindsey, Josh Matchuny, Danny Munson, Jordan Shifflett et Dryden Steele. Les huit stagiaires sont actuellement étudiants dans des universités en Illinois, et ce stage leur apporte à tous les huit plus qu’ils ne l’imaginaient.

« Je m’attendais à ce que l’on me donne un projet de recherche ou quelque chose dont on se serait débarrassé à la fin de l’été, » a fait remarquer Alex Cawley, étudiant à Illinois State University (ISU). « En fait, nous aidons vraiment l’entreprise. »

Cet été, Alex a commencé à travailler sur une amélioration de l’application d’impression VPSX, qui fonctionne sur iPhones et appareils Android. Lyric Boone, étudiant à Southern Illinois University Edwardsville (SIU-E) a travaillé sur une amélioration de connecteur mobile pour VPSX. Après la description de ces deux tâches par Mike Maxfield, ils ont abordé tous les deux sur le même projet sous deux angles différents.

« Ils font de l’amélioration de produits ou des projets de recherche que nous n’avons pas le temps de faire, » a expliqué Mike. « Ce sont de vrais développeurs qui font un vrai travail de développement. »

Les stagiaires se familiarisent aussi avec la culture d’entreprise de LRS en rencontrant et en travaillant aux côtés du personnel à plein temps. Ils assistent à des appels aux clients et se rendent à des visites aux clients. Comme l’a décrit Dryden Steele, étudiant à ISU, les stagiaires sont loin d’être isolés.

« Nous ne sommes pas enfermés dans une bulle de stagiaires, » a-t-il déclaré. « Nous avons déjà l’impression de travailler ici. Ils nous donnent constamment du travail, et j’aime qu'on me donne quelque chose à faire. »

C’est ce que John Runions, Directeur d’Ingénierie des Systèmes et du Développement commercial d’Amérique du Nord espérait quand il a commencé à élaborer le programme de stages.

Runions a déclaré qu’il souhaitait donner quelque chose d’unique aux stagiaires : l’occasion de pouvoir en apprendre plus sur les rôles de développement, d’assistance et d’ingénierie des systèmes à LRS et d’obtenir une introduction à la culture d’entreprise de LRS. Un programme comme celui-ci montrerait les avantages à rejoindre l’équipe de LRS à plein temps après l’obtention du diplôme à l’université.

« Nous voulons que les stagiaires se sentent impliqués, » a déclaré John. « Nous voulons qu'ils apprennent des choses à LRS qui vont les passionner et les pousseront à vouloir travailler ici et mettre en application ce qu’ils ont appris pendant leur stage. »

Les huit stagiaires participant au programme ont tous des histoires à raconter sur une chose qui les a enthousiasmés. Par exemple, Spencer Lemay, étudiant à SIU-E, a sauté sur l’occasion de pouvoir apprendre le développement mainframe.

« Je n’aurais jamais pu m’y intéresser seul, » a-t-il expliqué. « C’était l’occasion de travailler auprès d’un expert et d’en apprendre plus. Je ne pouvais pas passer à côté de ça. »

Tous les stagiaires en profitent pour en apprendre davantage auprès des experts de LRS.

Ils posent des questions, obtiennent des réponses et apprennent des langages de programmation qu’ils n’avaient jamais eu l’occasion d’étudier. Ils en apprennent également plus sur les produits disponibles dans le portefeuille très fourni de logiciels développés et vendus par LRS. Runions a déclaré que c’était essentiel.

Étant donnée la grande étendue de la solution de gestion d’output de LRS, les nouvelles recrues sont souvent étonnées de la quantité de savoir qu’elles doivent détenir afin de travailler dans le groupe EOM. Runions a annoncé que l’un des objectifs majeurs du programme de stage était de donner une longueur d’avance aux étudiants pour en apprendre plus sur LRS.

Après tout, l’entreprise s’attend à voir bon nombre de ses experts talentueux prendre leur retraite dans les cinq à sept prochaines années. Un nombre incalculable d’entreprises de technologie sont confrontées à cette perspective, et LRS s’y prépare en formant une nouvelle génération de talents pour combler le vide laissé par le personnel partant à la retraire.

Et comme l’a dit Cawley, aujourd’hui, les stagiaires aident LRS.

Dans la salle de formation qui est devenue leur bureau, les stagiaires parlent de leur travail. De gauche à droite : Dryden Steele, Jordan Shifflett, Danny Munson, Lyric Boone, Josh Matchuny, Will Lindsey et Alex Cawley. Spencer Lemay n’était pas présent pour la photo.

Back to Posts