Solutions LRS pour les impressions SAP

Language Options

Parmi toutes les choses à propos desquelles nous aidons nos clients, la gestion de l’impression depuis les instances de système SAP pourrait celle qu’ils apprécient le plus. Notre solution VPSX/OutputManager certifiée SAP est au cœur des impressions SAP dans de grandes entreprises depuis plus d’une décennie et demie, et les avantages signalés par notre base de clientèle internationale continuent d’augmenter. Pourquoi ? À cause du rôle important que l’impression depuis des systèmes SAP à missions critiques joue dans les opérations d’une entreprise. (Si vous ne me croyez pas, demandez-donc à Hans ou à Jackie.)

Dans cet article, je voudrais décrire un scénario de la vie réelle impliquant la gestion d’une sortie SAP. Une entreprise internationale basée en Europe avait une infrastructure informatique hautement complexe soutenue par plusieurs parties. Une grande partie de cette complexité informatique résultait du besoin d’un grand nombre de serveurs d’imprimantes. Comme beaucoup d’organisations, l’entreprise et ses partenaires avaient mis en œuvre des serveurs Windows pour gérer les flux de tâches d’impression des applications, ce qui peut être exigeant en main d’œuvre et très varié. En conséquence, cette entreprise avait 30 employés pour soutenir son environnement d’impression complexe qui comprenait 23 000 files d’attente d’impression.

Vous pouvez imaginer à quel point le réseau d’impression était compliqué mais, en fait, le flux de données SAP lui-même était également très complexe. Il impliquait la transmission de données depuis le centre des données (où l’application était hébergée) à travers 265 serveurs d’impression sur le WAN et les défaillances survenant dans ces connections empêchaient le bon déroulement des impressions SAP. Et pour empirer les choses, les partenaires précités impliqués dans le processus d’impression n’étaient pas soumis à des Conventions de niveau de services (CNS), ce qui signifiait que personne n’était contractuellement responsable quand les problèmes survenaient. Et, oui, les problèmes survenaient ! Et fréquemment ! Cela provoquait des retards d’expédition assortis d’amendes pour retard de traitement de commande et, dans certains cas, cela a conduit les clients de l’entreprise à rechercher d’autres fournisseurs.

Le problème le plus pressant était que l’employé chargé d’organiser l’impression d’un document n’avait aucun moyen de vérifier la situation de ses tâches d’impression. Donc, si quelque chose n’allait pas (à condition qu’il soit d’abord au courant de l’erreur), il devait enregistrer l’événement dans un système de billetterie auprès du centre d’assistance. Ce billet était ensuite transmis au fournisseur du matériel qui voyait que l’impression avait été lancée depuis une instance SAP. Cependant, ce fournisseur n’avait pas accès à l’application SAP elle-même et, en l’occurrence, le billet était transmis au Responsable de l’informatique chargé de la gestion de SAP. Comme il n’y avait pas de CNS, il n’y avait pas d’urgence à résoudre rapidement le problème. De plus, si le problème était finalement avéré comme résultant du mauvais fonctionnement d’une imprimante, le billet était renvoyé au centre d’assistance.

Ce processus consommait un grand volume de temps précieux. Peut-être que si les problèmes d’impression n’avaient pas été si fréquents, cela n’aurait pas été aussi grave, mais puisque les incidents d’impression étaient assez courants, la situation était plutôt sombre. Les documents d’expédition ne pouvaient pas être imprimés, les expéditions étaient à l’arrêt et des ressources coûteuses étaient utilisées pour déterminer si les problèmes d’impression étaient imputables au matériel ou aux logiciels.

Vous trouverez peut-être que cette histoire est tirée par les cheveux, mais nos consultants LRS rencontrent souvent ce scénario. La bonne nouvelle c’est que, après la mise en œuvre du logiciel de LRS, le service informatique du client a établi une délivrance des impressions SAP centralisée et une gestion des files d’attente d’impression qui ne sont pas fondées sur les serveurs d’imprimantes Windows. Dans le cas de ce client particulier, le logiciel de LRS a permis au client d’éliminer chacun de ses serveurs d’imprimantes. Un autre avantage découle du fait que les employés reçoivent un avis d’impression réussie et que, en cas de survenance d’erreur dans le matériel d’impression, le logiciel redirige automatiquement l’impression vers un autre appareil. Cela évite les retards et l’interaction du centre d’assistance ou du Responsable de l’informatique. Le client a déclaré une économie annuelle de 4 228 606 euros, dont plus de 1 928 571 résultaient de la prévention des échecs de tâches d’impression.

Voilà comment le client a amélioré l’impression quand il a commencé à utiliser le logiciel de LRS comme intergiciel pour gérer l’impression SAP dans son centre de données. Mais les choses devinrent encore plus intéressantes quand le client a décidé de passer à SAP S4/Hana comme service hébergé sur cloud. Il a pensé que ce changement dans le paysage SAP ramènerait avec lui les difficultés d’impression des documents SAP et qu’il serait de nouveau obligé de créer des centaines d’ouvertures de pare-feu, et beaucoup, beaucoup de files d’attente d’impression parallèlement à une dépendance par rapport aux serveurs d’imprimantes.

Heureusement, il fut possible de déplacer un composant LRS pour qu’il fonctionne comme un élément de l’application S4/Hana dans l’environnement de cloud du client. De cette façon, le logiciel pouvait continuer à gérer les tâches d’impression générées dans SAP et à les délivrer sur les appareils locaux.

Morale de l’histoire : quand vous avez des problèmes d’impression depuis SAP, que ce soit dans un environnement interne ou dans le cadre d’un scénario hébergé sur cloud, n’ajoutez aucun serveur d’imprimantes supplémentaire, contactez les experts chez LRS. Ils possèdent une abondante expérience à partager avec des entreprises comme la vôtre !

Back to Posts