Skip to Main Content
Levi, Ray & Shoup, Inc.

Pull Printing de LRS et extensibilité de l’infrastructure

Language Options

Lorsque l’on parle de leurs besoins d’impression aux entreprises, il arrive souvent que la conversation dévie sur la réduction de serveurs. C’est surtout vrai pour les entreprises qui disposent de beaucoup de serveurs d’impression (ce que le logiciel de LRS peut facilement éliminer, en plus des coûts associés). Il est judicieux de se concentrer sur la réduction de serveurs, mais il y a un autre aspect de l’infrastructure IT en rapport avec les serveurs dont on parle rarement. Cela fait longtemps que je travaille dans le domaine du pull printing, et j’ai connu plusieurs mises en place réussies chez les clients. En examinant l’infrastructure IT de mes clients, je me suis rendu compte (à ma grande surprise) que ces grandes entreprises avaient beaucoup de serveurs inutiles dédiés au pull printing.

Mais pourquoi avaient-ils besoin de ces serveurs supplémentaires ?

Les clients m’expliquaient que les solutions de pull printing nécessitaient non seulement des serveurs d’authentification mais également des serveurs supplémentaires afin de gérer les files d’attente d’impression. En général, il faut un serveur pour 100 appareils utilisés pour le pull printing. Dans les grandes entreprises, cela signifie qu’il faut énormément de serveurs pour gérer un environnement d’impression sécurisée qui comprend des milliers d’appareils de pull printing.

Citons quelques chiffres : supposons qu’une solution de pull printing soit censée gérer 3000 appareils connectés dans un réseau mondial. Cela exigerait l’achat de 30 serveurs. De plus, il faudrait configurer et gérer ces serveurs en permanence.

Entre le coût initial d’investissement et les dépenses opérationnelles constantes, cela représente un montant important. La situation est encore plus difficile lorsqu’un client dispose d’impression IP directe puis essaye d’ajouter une fonctionnalité de pull printing. Dans ce cas-là, il ne sera pas facile de convaincre un client de reconstruire son infrastructure de serveurs, en dépit du coût total de possession et des avantages sur le plan de la sécurité. Alors comment peut-on éviter les frais, la charge pour le service IT et les serveurs inutiles pour le pull printing ?

LRS développe et améliore ses produits constamment pour répondre aux besoins de nos clients exigeants. Nous avons récemment présenté la fonction « Direct Secure Release » pour notre produit de pull printing MFPsecure. Exactement ce qu’il faut pour une entreprise décentralisée avec un service IT centralisé.

Cette solution nécessite un seul serveur d’authentification (géré par le service IT centralisé). La file d’attente d’impression de chaque employé se trouve dans l’ordinateur portable, PC ou tout autre terminal de cet utilisateur. Le processus d’authentification ne nécessite d’envoyer qu’une petite quantité de métadonnées sur le réseau, ce qui élimine ainsi le besoin d’avoir une infrastructure de serveurs formelle pour gérer les emplacements à distance. L’impact sur la bande passante du réseau est réduit au minimum, car peu de données circulent dans le réseau.

Les fonctionnalités de pull printing (aussi appelé impression sécurisée ou FollowMe) devraient intéresser toutes les entreprises puisque les sites distants et la bande passante limitée ne constituent plus un obstacle. La solution LRS peut gérer des milliers d’appareils FollowMe, et il n’y a pas de limite à l’évolutivité. Enfin, dans les projets que nous avons vus jusque-là, la solution MFPsecure de LRS est moitié moins chère que celles de ses concurrents.

Moins d’efforts pour les administrateurs, dépenses en capital et opérationnelles réduites, tout ça pour moins cher ? Oui, oui et oui. La technologie Direct Secure Release apporte beaucoup d’avantages au monde du pull printing.

Back to Posts